W&H s’associe à Osstell, le spécialiste en mesure de la stabilité des implants

Peter Malata, Directeur Général de W&H (à gauche) et Jonas Ehinger, PDG de Osstell.
Peter Malata, Directeur Général de W&H (à gauche) et Jonas Ehinger, PDG de Osstell.

Le Groupe W&H, entreprise familiale basée à Bürmoos en Autriche, annonce sa collaboration exclusive avec la firme suédoise Osstell. Ce partenariat a pour but de développer une solution tout-en-un innovante pour assister les chirurgiens-dentistes dans leur travail quotidien.
En septembre 2016, W&H a présenté le premier résultat de sa nouvelle collaboration au marché dentaire international : la dernière génération de l’unit de chirurgie Implantmed de W&H avec son module W&H Osstell ISQ en option. Ainsi, W&H améliore à la fois les fonctionnalités de l’Implantmed mais propose également un système unique pour mesurer la stabilité des implants. Les praticiens bénéficieront de suite d’une meilleure surveillance de l’évolution du traitement et de plus de sécurité.


W&H est connu sur le marché dentaire comme l’un des principaux fabricants d'instruments dentaires de précision et d’appareils d’hygiène au monde. Les prouesses technologiques et une qualité exceptionnelle sont au cœur de la société depuis 125 ans, comme l’établissement de partenariats de longue durée. Au sein de la firme Osstell, un spécialiste dans le domaine de la mesure de stabilité des implants, W&H a trouvé le partenaire idéal pour développer ses équipements de chirurgie orale. La collaboration avec Osstell a permis au fabricant dentaire autrichien d’ajouter une caractéristique innovante appelée le « module W&H Osstell ISQ » à la nouvelle génération de son unit de chirurgie Implantmed. « Lors du développement de solutions pour nos produits, notre but est toujours d’établir de nouvelles références dans la profession. Dans cette optique, nous ne nous focalisons pas uniquement sur les compétences de notre propre entreprise mais nous cherchons activement des collaborations avec les partenaires appropriés. L’efficacité de cette approche a une fois de plus été brillamment démontrée par le développement de la nouvelle génération de l’Implantmed et notre partenariat réussi avec Osstell », témoigne M. Peter Malata, Directeur Général de W&H.

L’Implantmed de W&H et l’ISQ d’Osstell combinés pour optimiser la fonctionnalité et la sécurité
 

La nouvelle génération de l’unit de chirurgie Implantmed de W&H impressionne avec ses nombreuses fonctionnalités optimisées, soutenant l’utilisateur même dans les procédures les plus complexes de chirurgie orale. A présent pour la première fois, l’Implantmed est disponible avec le module Osstell ISQ en option, un système qui permet de mesurer la stabilité d’un implant.
De cette façon W&H associe deux dispositifs de chirurgie orale très avancés technologiquement afin de proposer aux utilisateurs une solution tout-en-un efficace et fiable qui assure une surveillance optimale du processus de traitement. « Nous sommes très heureux qu’une entreprise aussi renommée que W&H ait choisi de construire un partenariat avec Osstell, avec l’intention de commercialiser des produits innovants qui vont aider les praticiens à encore améliorer leurs traitements implantaires et le confort des patients. L’outil de diagnostic de la stabilité des implants Osstell associé à l’Implantmed de pointe dédié aux applications chirurgicales, offre une occasion unique de profiter à la fois aux praticiens et aux patients. Être capable de surveiller l’ostéointégration après la mise en charge permettra des traitements implantaires optimaux, incluant des temps de traitement réduits et la gestion des patients à risque », explique Jonas Ehinger, PDG d’Osstell.
Cette association unique de technologies de pointe W&H et Osstell établit une nouvelle référence dans le secteur au niveau international, en même temps qu’elle offre à l’utilisateur un avantage déterminant en termes de fonctionnalités et d’efficacité maximale durant le traitement.



Mesure objective de la stabilité des implants
 

L’intégration du module optionnel Osstell ISQ au nouvel Implantmed permet à l’utilisateur de bénéficier à la fois de fonctionnalités enrichies qui procurent des gains d’efficacité, et de la surveillance améliorée de l’ostéointégration tout au long du traitement. Choisir le bon moment pour mettre en charge un implant devient de plus en plus complexe à cause de tous les paramètres-clés et des facteurs de risque qui doivent être pris en considération pour chaque patient. Le module W&H Osstell ISQ rend cette prise de décision plus facile pour les chirurgiens-dentistes. Les mesures ISQ permettent aux implantologues de s’appuyer sur des valeurs de stabilité fiables pour déterminer l’avancée du traitement pour chaque patient. Le meilleur moment possible pour mettre en charge un implant est évalué sans danger et de façon fiable par le biais de l’Osstell ISQ (Quotient de Stabilité de l’Implant). La valeur ISQ mesurée par l’appareil aide à prévenir les échecs et garantit une haute qualité. Cette procédure non-invasive peut être utilisée pour mesurer la stabilité primaire d’un implant, effectuer le suivi de l’ostéointégration sur la base de lectures de la stabilité secondaire et déterminer le moment idéal pour mettre en charge l’implant. Même le traitement de patients à hauts risques devient plus facile et plus prévisible grâce au nouvel Implantmed accompagné de la fonctionnalité Osstell ISQ.
Le module W&H Osstell ISQ est disponible en option et peut facilement être connecté sur les générations actuelles et futures du nouvel Implantmed.

A propos de Osstell


Osstell est un fournisseur mondial d’outils de mesure de la stabilité des implants et de la surveillance de l’ostéointégration. Osstell a été fondé en 1999 pour commercialiser une invention utilisant l’Analyse de la Résonance de Fréquence (RFA) qui sert à déterminer le statut d’un implant dentaire.
La technologie brevetée Osstell aide ses clients – chirurgiens-dentistes à travers le monde, à rendre les traitements implantaires plus sûrs, en mesurant la stabilité des implants objectivement et de façon non-invasive grâce à l’échelle ISQ (Quotient de Stabilité de l’Implant). Plus de 750 publications scientifiques confirment les avantages de cette technologie, sa valeur clinique, et l’utilisation de l’échelle ISQ pour les chirurgiens-dentistes dans leur pratique quotidienne. Osstell a son siège à Göteborg en Suède – le berceau historique des implants dentaires.

Site web Osstell