La technologie piézoélectrique ouvre de nouvelles possibilités en endodontie

Des systèmes parfaitement conçus pour les indications orthogrades et rétrogrades

L'endodontie a pour but la conservation des dents. Un dentiste qui souhaite offrir le meilleur traitement à ses patients réfléchit très longuement avant de recommander la pose d'implants. Malgré tout, le traitement endodontique peut également comporter des difficultés, notamment en cas de retraitement. Les instruments à ultrasons pour le traitement orthograde et rétrograde sont très utiles pour résoudre les problèmes. Une large gamme de puissances de moteur sont disponibles dans ce domaine.

Les ultrasons basés sur l'effet piézoélectrique constituent la meilleure option pour les applications endodontiques (1, 2). Les instruments (inserts) sont amenés à osciller selon des mouvements définis, principalement dans le sens axial, en utilisant des cristaux excités. Les moteurs harmoniques amplifient plus ou moins les oscillations. Ils peuvent être très efficaces pour les indications orthogrades ainsi que pour les indications chirurgicales dans l'os.

Traitement orthograde par ultrasons

La sensibilité, un bon éclairage et des paramètres finement ajustés sont des critères importants pour un traitement orthograde par ultrasons. Il nécessite une puissance inférieure à celle requise pour les indications chirurgicales ; en effet les valeurs de puissance sont faibles au départ puis augmentent progressivement. Une loupe dentaire de grossissement 4x à 16x suffit en général pour toutes les opérations qui s'effectuent en vue directe. S'il n'est pas possible de travailler en vue directe, un microscope chirurgical est la meilleure solution.

En plus des dispositifs spéciaux, les détartreurs piézoélectriques également utilisés pour le débridement parodontal conviennent idéalement au traitement orthograde par ultrasons (ex. Tigon ou Tigon+ de W&H). La puissance peut être ajustée avec une grande précision et en continu, avec trois modes de traitement différents (Tigon+). Les deux modèles Tigon incluent les 5 anneaux LED intégrés dans la pièce à main pour éclairer le site chirurgical.

Divers instruments pour le traitement orthograde en endodontie

Les figures 1 à 3 illustrent les instruments (inserts) d'une nouvelle gamme élargie d'inserts W&H pour l'endodontie orthograde.

Insert 4E
Fig. 1 : L'instrument piézo 4E pour Tigon/Tigon+ (W&H) est utilisé pour la préparation atraumatique du plancher cavitaire afin de détecter tous les canaux radiculaires qui présentent une formation de dentine secondaire et tertiaire.
(Fig. 1 à 3 : Dr Nouraie Ashtiani, Brême)

Cette gamme est spécifiquement conçue pour les dispositifs ci-dessus et se compose de six inserts fins et pratiques.

Elle couvre toutes les indications courantes, de l'exposition du plancher de la chambre pulpaire (nouveau : 4E) (Fig. 1) à la condensation latérale (2E).

L'activation aux ultrasons améliore significativement l'efficacité de nettoyage et de désinfection des solutions de rinçage endodontique (3).

L'insert 1E qui vibre librement a été spécifiquement développé dans ce but (Fig. 2).

Il est suffisamment flexible pour se courber dans les canaux incurvés et pénètre donc plus loin dans l'apex que les instruments rigides.

Insert 1E
Fig. 2 : Le rinçage activé aux ultrasons améliore significativement l'effet de la désinfection et donc le succès du traitement. L'instrument piézo 1E amélioré suit la trajectoire des canaux incurvés.
Insert 3E
Fig. 3 : L'instrument piézo 3E fin et diamanté est adapté aux procédures telles que l'exposition des instruments canalaires cassés.

Les inserts piézo angulaires ont pour gros avantage qu'ils améliorent la visibilité du site chirurgical comparativement aux instruments rotatifs. Pour les retraitements, les inserts permettent de retirer le matériau d'obturation radiculaire et ainsi de rendre les canaux accessibles (nouveau : 6E), d'appliquer des vibrations ou de desserrer les pivots radiculaires (nouveau : 5E) et permettent l'exposition circulaire des instruments canalaires cassés (optimisé : 3E) (Fig. 3).

La préparation doit être effectuée à sec, c'est-à-dire sans eau pour l'irrigation, ce qui offre une vue dégagée du site de préparation et évite d'être gêné par les reflets (1).

Chirurgie endodontique atraumatique et efficace

La chirurgie piézoélectrique est bien connue de la plupart des dentistes spécialisés en implantologie.

Cette technologie permet une préparation extrêmement efficace de l'os, en particulier avec la dernière génération de dispositifs tels que le Piezomed de W&H. Fonctionnant en 24W, il offre une puissance nettement supérieure aux dispositifs piézoélectriques utilisés en endodontie orthograde (puissance maximale de Tigon+ : 10W).

Dr Nouraie Ashtiani
Fig. 4 : La réussite des procédures endodontiques nécessite non seulement un grossissement pour une visibilité optimale et un bon éclairage, mais aussi un système à ultrasons moderne (sur la photo : le Dr Nouraie Ashtiani).

La première étape utilisant la technologie piézoélectrique est l'ablation rapide et ciblée de l'os au-dessus du défaut (4, 5). Les extrémités de la racine peuvent également être biseautées très efficacement et les cavités rétrogrades peuvent être préparées à l'aide d'une sélection d'inserts angulaires ou incurvés (6). Un seul moteur est nécessaire pour l'ensemble de la procédure. Grâce à la détection automatique exclusive de l'instrument du Piezomed , la sécurité clinique est également améliorée.

En plus de la grande efficacité de l'unit, les tissus mous sont protégés par les mouvements micro-oscillants de l'instrument (7, 8). Dans le domaine de la chirurgie endodontique, c'est un facteur clé, par exemple pour les cystectomies, qui nécessitent un examen histologique (Fig. 5 et 6). La gestion des liquides stériles de l'unit piézochirurgical est également très utile.

Endodontie rétrograde
Fig. 5 : L'unit Piezomed et le jeu d'instruments correspondant est un système piézochirurgical efficace en endodontie rétrograde.
Endodontie rétrograde
Fig. 6. Par exemple, il est très efficace pour l'ablation osseuse dans les cystectomies et protège les tissus mous. (Photos : Dr Dragana Gabric, Université de Zagreb, Croatie)

Les ultrasons, et notamment ceux qui utilisent le principe piézoélectrique, sont une méthode bien établie pour de nombreuses procédures d'endodontie. Même si des units délivrant une plus faible puissance et composés d'instruments appropriés sont adaptés pour les indications orthogrades (à l'instar du nouveau jeu d'inserts Endo W&H), le système piézochirurgical Piezomed améliore l'efficacité et la sécurité clinique pour les procédures chirurgicales endodontiques rétrogrades.

Un système orienté vers la pratique

W&H, société autrichienne spécialisée dans les instruments dentaires, désigne des dentistes expérimentés comme consultants pour la conception du jeu d'instruments endodontiques orthogrades. Parmi ces professionnels, on peut citer le Dr Andreas Bartols, MA, directeur de la polyclinique d'endodontie à l'académie de Karlsruhe, et le Dr Nouraie Ashtiani, dentiste spécialisé en endodontie et en chirurgie orale (Brême). S'appuyant sur un système de développement interne construit depuis plusieurs années, W&H garantit des réponses directes aux besoins quotidiens des dentistes.

Références

  1. Hargreaves KM, Cohen S. Cohen's Pathways of the Pulp, Tenth Edition. St. Louis: Mosby, 2011.
  2. Plotino G, Pameijer CH, Grande NM, Somma F. Ultrasonics in endodontics: a review of the literature. Journal of endodontics 2007;33:81-95.
  3. van der Sluis L, Wu MK, Wesselink P. Comparison of 2 flushing methods used during passive ultrasonic irrigation of the root canal. Quintessence international (Berlin, Germany : 1985) 2009;40:875-879.
  4. Grötz KA, Schmidt BL. Piezo-Chirurgie iin der zahnärztlichen Chirurgie - Update 2011. Dtsch Zahnärztl Z 2011;66:432-439.
  5. Abella F, de Ribot J, Doria G, Duran-Sindreu F, Roig M. Applications of piezoelectric surgery in endodontic surgery: a literature review. Journal of endodontics 2014;40:325-332.
  6. De Paolis G, Vincenti V, Prencipe M, Milana V, Plotino G. Ultrasonics in endodontic surgery: a review of the literature. Annali di stomatologia 2010;1:6-10.
  7. Schlee M, Steigmann M, Bratu E, Garg AK. Piezosurgery: basics and possibilities. Implant dentistry 2006;15:334-340.
  8. Vercellotti T. Essentials in Piezosurgery: Clinical Advantages in Dentistry: Quintessence Publishing, 2009.