Stérilisateur Lisa : nouvelle navigation plus intuitive

Magalie Lambrez
Magalie Lambrez

Mme Lambrez, parlez-nous d’abord de votre cabinet…

Mme Lambrez : Notre équipe est composée de quatre praticiens : deux à temps complet, deux autres à temps partagé.

Trois assistantes dentaires accompagnent les soins répartis entre implantologie, parodontologie et soins conservateurs. L’activité représente une quinzaine de patients traitée chaque jour par chacun des praticiens.

Quelle est l’importance du nouveau Lisa au sein de la chaine d’hygiène dans votre cabinet ?

Mme Lambrez : Tout d’abord, il faut souligner la place centrale de la stérilisation dans notre process dominé par l’activité d’implantologie. L’autoclave Lisa est l’élément-clé d’un dispositif comprenant un bac à ultra-sons, un laveur-désinfecteur, une sécheuse et une soudeuse. Notre cabinet dispose ainsi d’une panoplie complète pour répondre à l’exigence de qualité extrême de la stérilisation et à l’impératif de sécurité du patient.

Quels sont, selon vous, les avantages du nouveau concept de navigation ?

Mme Lambrez : En introduisant quatre options dans le menu principal, il accélère le processus de sélection des opérations. Indéniablement, cela facilite le travail de notre équipe. Le nouvel écran tactile couleur affiche un menu clair et des symboles intuitifs, ce qui rend le travail plus simple, plus rapide, plus efficace. On peut aussi visualiser rapidement les cycles de test et dès le départ, les paramètres de la stérilisation sont affichés. Nous avons ainsi une connaissance exacte et précise du processus de stérilisation.

Que pensez-vous du cycle accéléré de type B (breveté technologie Eco Dry) ?

Mme Lambrez : C’est un progrès considérable qui répond parfaitement aux contraintes de notre cabinet. Chacun des quatre praticiens dispose de son propre matériel. Après utilisation, celui-ci doit donc être restitué dans les meilleurs délais pour la continuité de l’activité. Le cycle accéléré permet de travailler rapidement et efficacement. Il offre un gain de temps significatif. Le cycle court présente un autre avantage : il évite un encombrement de nos plateaux. Nous pouvons ainsi programmer plusieurs interventions par jour, même avec un nombre limité de matériel. En moyenne, nous réalisons quatre cycles de stérilisation par jour qui portent à la fois sur les trousses de chirurgie et d’implantologie, les PID, les spatules, les séquenceurs ou encore les instruments d’examen.

Parmi les innovations du nouveau Lisa, quelles sont celles qui retiennent le plus votre attention ?

Stérilisateur Lisa
La durée de séchage est adaptée au volume de la charge.

Mme Lambrez : J’exerce ce métier depuis plus de quinze ans et j’ai pu constater à quel point la technologie Eco Dry a révolutionné le processus de stérilisation. La durée de séchage est adaptée au volume de la charge. Cela signifie des durées de cycle plus courtes, une longévité accrue des instruments et une consommation d’énergie maîtrisée. Les factures d’eau et d’électricité et les coûts de maintenance ont été réduits.

Le stérilisateur Lisa est aussi gage de sécurité. Il y a de nombreuses fonctionnalités qui permettent de créer de manière automatique un protocole de stérilisation documenté.

Grâce à l’interface web Akidata et au boîtier connecté Akibox intégré, le nouvel autoclave permet de vérifier la performance et l’historique des cycles de stérilisation.
Tout est ainsi tracé et enregistré dans le dossier du patient. Sur tous ces points, la formation avec W&H a été rigoureuse et le système apporte efficacité, rapidité et sécurité.

Le concept de stérilisation connectée, c’est aussi une valeur ajoutée pour votre métier ?

Mme Lambrez : Le numérique est un accélérateur de progrès et une source de confort de travail.

La connexion wifi du stérilisateur Lisa permet, en effet, de contrôler la qualité de la stérilisation à distance à l’aide d’une application mobile sur un smartphone ou une tablette. Grâce à cette connexion, les techniciens de W&H ont accès aux données de stérilisation. Ils peuvent détecter un dysfonctionnement et intervenir le cas échéant. C’est la garantie tranquillité : on est sûr, dès la prise de fonction, de disposer d’un matériel fiable, performant et prêt à l’emploi.

Appli mobile Lisa
Appli mobile Lisa permettant de surveiller et contrôler jusqu'à
4 stérilisateurs depuis n'importe quel endroit du cabinet

Le design du nouveau Lisa, est-ce anecdotique ou représente-t-il une réelle avancée ?

Mme Lambrez : Il est moderne, ergonomique, pratique. Surtout, la taille de l’appareil est un réel avantage. Elle a permis de libérer de l’espace sur le plan de travail de la salle de stérilisation et de revoir son agencement. On voit bien que le design du nouveau Lisa a été très travaillé et s’inspire des contraintes en cabinet. Tout est fait pour nous faciliter le travail.

Nous sommes donc entrés dans une nouvelle ère de la stérilisation…

Mme Lambrez : Notre besoin est de sécuriser au maximum la prise en charge des patients. Il y a ainsi une vraie évolution entre les générations précédentes de stérilisateurs et la nouvelle gamme Lisa qui joue sur trois registres : connectivité, sécurité, simplicité. Tout cela contribue à rendre moins contraignant le travail technique de stérilisation et à dégager du temps disponible pour le travail au fauteuil.

Merci pour cet entretien.