Piézochirurgie – un large spectre d'applications en chirurgie orale

par Christian Kurz

* première parution dans PIP 5/2018, pages 90-91


À l’époque des traitements minimalement invasifs, les chirurgiens-dentistes et les chirurgiens oraux et maxillo-faciaux ont de plus en plus souvent recours aux dispositifs piézoélectriques pour la préparation du tissu osseux. Grâce à la technologie chirurgicale à ultrasons, ceux-ci permettent une préparation particulièrement atraumatique du tissu dur et ils assurent également, par l’effet de cavitation, une absence presque totale de sang sur le champ opératoire.

En finir avec les préjugés

Bien que la piézochirurgie ait autrefois été caractérisée par sa lenteur, la dernière génération d’units est bien plus performante, notamment au niveau des résultats de coupe et d'ablation.

Le principal avantage de la piézochirurgie en dentisterie est son efficacité sélective sur les substances dures telles que l’os et les dents. Ainsi, tandis que les tissus mous adjacents absorbent les vibrations produites par les inserts essentiellement métalliques et vibrent, le tissu calcifié subit une ablation sélective en vue de la préparation spécifique de l’os. Cette technique présente des avantages significatifs dans diverses indications, qui nécessitent une préparation atraumatique de l’os à proximité immédiate des structures de tissus mous importantes telles que les nerfs, les gencives et même la membrane muqueuse dans la cavité sinusale. Des scies à denture fine ne dépassant pas 0,25 mm d’épaisseur permettent des ostéotomies très précises, sans perte osseuse significative.

Gestion alvéolaire

Une application souvent sous-estimée est l’extraction atraumatique de racines dentaires ou de fragments radiculaires dans le cadre d’une gestion alvéolaire. Les périotomes à denture fine, qui sont actuellement disponibles en deux versions (EX1 et EX2 de W&H), peuvent également être utilisés pour extraire facilement des dents qui ont subi un traitement endodontique spécifique préalable ou des racines ankylosées. On obtient des alvéoles d’extraction dans lesquelles à la fois les tissus durs et les tissus mous sont entièrement préservés.

Ceci instaure des conditions optimales pour un traitement implantaire ultérieur ou immédiat (Figures 1 et 2 fournies avec l'autorisation du Dr Torsten Conrad, Bingen
am Rhein).

Périotome à denture fine (insert EX1)
Fig. 1 : Périotome à denture fine (insert EX1). Photo : © Dr Torsten Conrad (Bingen am Rhein)
Situation post-extraction piézochirurgicale
Fig. 2 : Situation post-extraction piézochirurgicale. Photo : © Dr Torsten Conrad (Bingen am Rhein)

Sinus lift par voie crestale

W&H propose également la solution idéale pour le sinus lift par voie crestale.

Après la préparation des sinus maxillaires à l'aide du jeu d'inserts correspondant (Fig. 3), le nouvel insert Z35P (Fig. 4) est utilisé pour l’élévation de la membrane par technique hydrodynamique. Le même jeu d'inserts peut aussi être utilisé pour la préparation piézochirurgicale du lit implantaire en augmentant les diamètres (Figures 3 et 4 fournies avec l'autorisation du Dr Mario Kirste, Francfort-sur-l’Oder).

Réduction du risque de morbidité

Les units piézoélectriques présentent une autre propriété importante, qui constitue une indication pour l’utilisation de la technologie piézoélectrique, à savoir la possibilité d’utiliser des inserts pour rediriger les vibrations produites par la préparation. L’utilisation des units piézoélectriques permet une préparation rétrograde très fluide en redirigeant l'énergie des vibrations dans l'insert. La diminution de la préparation des tissus durs et mous qui en résulte permet de réduire la taille des accès et par conséquent la morbidité périopératoire des patients à l’issue d’une résection apicale.

Détection des instruments

Le développement de l’unit Piezomed innovant de W&H s’accompagne de progrès significatifs dans les inserts et l'énergie de transmission générale, comparativement aux paramètres de performance conventionnels. Le système améliore également la manipulation, avec un système automatique de détection des inserts, qui définit les paramètres les plus adaptés à chaque insert. Piezomed assure également un éclairage optimal du site chirurgical grâce à un anneau de lumière LED intégré à la pièce à main, ce qui offre une meilleure visibilité, même des régions postérieures.

Préparation du lit implantaire à l'aide de l'insert I4P
Fig. 3 : Préparation du lit implantaire à l'aide de l'insert I4P.
Préparation du plancher du sinus maxillaire et élévation de la membrane de Schneider (Insert Z35P)
Fig. 4 : Préparation du plancher du sinus maxillaire et élévation de la membrane de Schneider (Insert Z35P).

Conclusion

La dernière génération des Piezomed représente sans aucun doute une véritable alternative aux instruments rotatifs conventionnels, du fait qu’elle permet une protection et une préservation optimales des tissus mous adjacents. Les indications absolues sont les suivantes :

  • Ostéotomie des tissus durs des régions crestales et horizontales
  • Préparation avant un « bone spreading / bone splitting »
  • Élévation de blocs osseux rétromolaires
  • Prélèvement d’os autologue avec des racloirs spéciaux
  • Sinus lift par fenêtre latérale
  • Sinus lift par voie crestale avec approche transcrestale et technique hydrodynamique
  • Préparation du lit implantaire dans la région antérieure et postérieure
  • Extraction atraumatique de racines dentaires et de fragments
  • Débridement parodontal chirurgical
  • Procédures endodontiques par voie rétrograde stérile

Unit de chirurgie Piezomed